Recherche dans les articles

Loading
Ben oui, c'est bien moi, après 2 mois de gonflette!!
Ben oui, c'est bien moi, après 2 mois de gonflette!!
Qu'il est doux de ne rien faire quant tout s'agite autour de vous!
Qu'il est doux de ne rien faire quant tout s'agite autour de vous!
Le secret du bonheur
Le secret du bonheur
Ma Candy
Ma Candy

mar.

28

janv.

2014

* Un fait important contre la sécurité routière! *

Oui, le gouvernement ne voit qu'une chose pour réduire les accidents de la route, "Réduire les vitesses", mais il est complètement aveugle sur les autres causes, telle que l'état des routes, et les limitations sans rapport avec la route concernée, mais il y a plus grave!

 

A partir du 1er février, le prix des péages va encore augmenter de 0.8%! Alors, déjà le prix de carburant est très élevé, mais en plus voila une décision qui va encore diminuer le nombre d'utilisateur d'autoroute, et donc augmenter la circulation sur les autres routes soi-disant plus accidentogène que les autoroutes!

 

Donc une fois de plus, l'état est à coté de la plaque, je suis bien sur que si les autoroutes étaient gratuites ou au moins beaucoup moins cher, les automobilistes les emprunteraient beaucoup plus facilement (moi le premier), ce qui ferait baisser la circulation sur les autres routes, et diminuerait sans aucun doute le nombre de mort/an!

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    cloclo watissée (vendredi, 31 janvier 2014 20:29)

    alors ça c'est bien vrai se que tu dis mais de toute façon on marche à coté de la plaque sur tous les points de vue le principal c'est de sucé le petit jusqu'au bout on s'occupe des pays voisins pour la misère on s'aperçoit pas que nous les français on y va de plus en plus (enfin on fait semblant de ne pas le voir )ça dégoutte d'etre français

  • #2

    Solange (samedi, 08 février 2014 10:26)

    OK. Je suis d'accord. Pourquoi ne pas adopter le système de la
    Suisse ? Une vignette pour l'année et pour toutes les autoroutes. Oui, mais voilà, ça leur rapporterait moins !
    Bisous.